GP007
Pointe des Châteaux


Country/territory: Guadeloupe (to France)

IBA Criteria met: A2, A4ii, B4i (2007)
For more information about IBA criteria please click here

Area: 1,292 ha

Protection status:


Site description
Presqu’île de 141,10 ha située au sud-est de la Grande Terre, la Pointe des Châteaux est constituée de terrains calcaires recouverts d’une formation végétale typique des zones littorales sèches. Différents milieux s’y rencontrent : des falaises calcaires, dominant de 43 m deux îlets rocheux, La Roche et L’Eperon et la Pointe Colibri, se localisent à l’extrême est, des falaises situées à l’ouest de l’Anse à Plume culminent à 20 m, six lagunes et plusieurs plages séparant ces ensembles. Parmi les six lagunes existantes, la Grande Saline couvre une surface d’environ 15 hectares. Les autres sont d’une taille beaucoup plus modeste, souvent inférieure à un hectare.

Key biodiversity
Les îlets de La Roche (0,25 ha, Alt. = 31m) et de L’Eperon (0,06 ha, Alt. = 20m) accueillent de 1500 à 2000 couples de Sterne fuligineuse Sterna fuscata, de 50 à 60 couples de Sterne bridée S. anaethetus, et de 10 à 20 couples de Noddi brun Anous stolidus. Ce site est le plus important en Guadeloupe pour la nidification des Sternes fuligineuses Sterna fuscata. Les falaises abritent entre 25 et 35 couples de Phaethon à bec rouge Phaethon aethereus, et entre 5 et 10 couples de Phaethon à bec jaune P. lepturus. Les salines, et particulièrement la plus grande d’entre elles, hébergent de 10 à 24 couples de Petite Sterne S. antillarum sur une langue de sable et de la nidification de 3 à 5 couples de Gravelot de Wilson Charadrius wilsonia. Le Gravelot siffleur Charadrius melodus (VU) y a aussi été observé une fois (Levesque & Jaffard, 2002). Le Bécasseau roussâtre Tryngites subruficollis (NT) y est observé de façon occasionnelle. Le Pigeon à couronne blanche Patagioenas leucocephala (NT), passe parfois sur ce site ou y stationne brièvement. Signalons également la présence dans les buissons et formations arbustives de 5 espèces endémiques des Petites Antilles à priori nicheuses : le Colibri falle-vert Eulampis holosericeus, le Colibri huppé Orthorhyncus cristatus, le Moqueur grivotte Allenia (Margarops) fusca, le Sporophile rougegorge Loxigilla noctis et le Saltator gros-bec Saltator albicollis. De plus, le Moqueur corossol Margarops fuscatus et le Colibri madère Eulampis jugularis y sont observés occasionnellement.

Non-bird biodiversity: L’intérêt du site réside aussi dans la présence de reptiles terrestres à répartition restreinte, citons notamment le Sphérodactyle bizarre Sphaerodactylus fantasticus.


Recommended citation
BirdLife International (2019) Important Bird Areas factsheet: Pointe des Châteaux. Downloaded from http://www.birdlife.org on 14/12/2019.