GF006
Plaine Kaw et Pointe Béhague


Country/territory: French Guiana

IBA Criteria met: A2, A4i, A4iii (2008)
For more information about IBA criteria please click here

Area: 190,000 ha

Protection status:


Site description
Cette ZICO se situe de part et d’autre du fleuve Approuague (en englobant les îlets), au nord-est de la Guyane. La partie ouest est limitée par l’océan et la Montagne de Kaw, tandis que la partie est s’étend sur la Pointe Béhague, jusqu’au fleuve l’Oyapock servant de frontière avec le Brésil. C’est une immense plaine marécageuse, unique en Guyane par son étendue. Très riche en termes de biodiversité (notamment en oiseaux d’eau), elle constitue la limite nord de l’aire de répartition de nombreuses espèces. Cette ZICO présente néanmoins l’un des 3 seuls sites rocheux majeurs de la côte guyanaise: la Montagne d’Argent, culminant à 100m à l’est de la Pointe Béhague.

Key biodiversity
Etant donnée la proximité de la montagne de Kaw, il est difficile de dresser des listes d’espèces en se bornant aux habitats de plaine. La région de Kaw est très riche en avifaune, avec 535 espèces soit 74 % des espèces de Guyane. La diversité des milieux permet la présence d’un grand nombre d’espèces. La vasière de l’estuaire de la rivière de Kaw accueille des limicoles nord-américains (halte migratoire, hivernage). Des Ibis rouges (Eudocimus ruber) sont présents dans la mangrove (100 couples, dortoirs ou nidification). La Pointe Béhague est la seule zone de nidification pour la Spatule rose (Ajaia ajaja) en Guyane; en dehors de cette période, la quasi totalité des effectifs guyanais sont regroupés sur ce site. Les mares de la zone centrale attirent de nombreux oiseaux d’eau dont la plus importante colonie de l’ensemble de l’aire de nidification pour les Hérons agami (Agamia agami). D’autres Ardéidés nichent sur ce site: Héron cocoï (Ardea cocoi), Bihoreau (Nycticorax nycticorax), Savacou huppé (Cochlearius cochlerarius), Grande aigrette (Egretta alba), ainsi que les seuls couples nicheurs d’Anhingas et de Cormorans connus de Guyane. Enfin, les marais abritent encore des Hoatzins (Opisthocomus hoazin), devenus rares en Guyane, ainsi que la Buse buson (Buteogallus aequinoctialis), espèce endémique. En limite d’aire de répartition, on retrouve 3 espèces uniquement sur la frange côtière orientale: le Toucan toco (Ramphastos toco), la Buse ardoisée (Leucopternis schistacea) et le Caïque à queue courte (Graydidascalus brachyurus).

Non-bird biodiversity: Concernant les mammifères, 2 espèces sont remarquables: le Lamentin (Trichetus manatus) "vulnérable" et la Loutre géante (Pteronura brasiliensis) "menacée d’extinction" selon l’IUCN. Dans toute la région de Kaw, on recense 103 espèces de reptiles. On retrouve notamment dans les marais: Caïman noir (Melanosuchus niger) et Podocnémide de Cayenne (Podocnemis cayennensis), 2 espèces sur la liste Rouge de l’IUCN. Des espèces sont ici en limite d’aire de répartition (herpéto et ichtyofaune notamment): Caïmans noirs (Melanosuchus niger, l’une des dernières populations stables sur l’ensemble de son aire de répartition néotropicale), Tortue Matamata (Chelus fimbriatus), Lézard caïman (Dracaena guianensi) et Anguille tété (Lepidosirien paradoxa). 74 espèces d’amphibiens sont présentes dans la région de Kaw, dont les remarquables Scinax jolyi, Hyla raniceps et Hydrolaetare schmidti. Concernant l’ichtyofaune, 41 espèces des 155 présentes dans les Marais de Kaw sont d’intérêt patrimonial, soit 20 % des espèces patrimoniales de Guyane. Certaines espèces végétales sont considérées comme rares ou très localisées, comme Habenaria longicauda W.J. Hooker ou Ceratopteris pteridoides (Hooker) Hieronymus; d’autres sont endémiques de Guyane telle Episcia xantha Leeuwenberg.


Recommended citation
BirdLife International (2020) Important Bird Areas factsheet: Plaine Kaw et Pointe Béhague. Downloaded from http://www.birdlife.org on 01/10/2020.