GF008
Nouragues


Country/territory: French Guiana

IBA Criteria met: A1, A3 (2008)
For more information about IBA criteria please click here

Area: 100,000 ha

Protection status:


Site description
Cette zone, à une centaine de kilomètres de la côte, est essentiellement forestière; la forêt des Nouragues est caractéristique d’une forêt tropicale humide primaire. On retrouve les bassins fluviaux de la Comté et de l’Approuague-Arataï. Le paysage est collinaire et culmine à 464m (Montagne Balenfois). De dômes rocheux partiellement dépourvus de forêt (Inselberg des Nouragues, 430m et Pic du Croissant, 327m) permettent l’implantation d’espèces strictement inféodées à ces milieux telles que le Sabot de Vénus (Phragmipedium lindleyanum) et le Coq-de-Roche (Rupicola rupicola).

Key biodiversity
51% des espèces remarquables de Guyane sont présentes aux Nouragues, avec 430 espèces comptabilisées. La majorité est constituée de passériformes Tyrannidae, Thamnophilidae et Emberizidae (57%). Presque toutes les espèces patrimoniales de rapaces sont présentes, ainsi que des oiseaux de forêts denses. L’inselberg des Nouragues permet cependant l’installation d’espèces remarquables: Coq-de-roche (Rupicola rupicola), Faucon orangé (Falco deiroleucus), Moucherolle hirondelle (Hirundinea ferruginea), Tyran mélancolique (Tyrannus melancholicus), Manakin casse-noisette (Manacus manacus), Buse blanche (Leucopternis albicollis) et Engoulevent noirâtre (Caprimulgus nigrescens). Cormorans, Aigrettes, Hérons, Vautours (Coragyps et Cathartes aura), hirondelles et martinets en provenance du littoral sont parfois observés. La forêt haute sur terre ferme accueille la plus grande richesse (52% des espèces). Seule une cinquantaine d’espèces ne semblent ne pas nicher aux Nouragues.

Non-bird biodiversity: Ce milieu accueille 139 espèces de mammifères (74% des espèces de Guyane), dont 69 espèces de chiroptères. 2 espèces sont "en danger" d’après l’IUCN: le Cabassou géant (Priondotes maximus) et la Loutre géante du Brésil (Pteronura brasiliensis). Le très rare rongeur Neusticomys oyapocki a aussi été observé. Isothrix sinnamariensis (Echimyidae arboricole), connu uniquement par deux spécimens dont un collecté aux Nouragues, pourrait être le seul mammifère endémique de Guyane. 70 espèces d’amphibiens ont été relevées, dont 10 d’intérêt patrimonial, qui sont pour la plupart endémiques de Guyane. Citons la Centrolenelle des Nouragues (Hyalinobatrachium nouraguensis), la Rainette très ornée (Hyla ornatissima) et l’Eleutherodactyle à bande gutturale (Eleutherodactylus gutturalis). 82 espèces de reptiles sont présentes, dont 29% remarquables. Notons la présence du Dendrobate à tapirer (Dendrobates tinctorius) et (Uracentron azureum), espèces habituellement retrouvées en forêt primaire. 2 espèces de tortues "vulnérables" au niveau mondial sont également présentes: (Chelonoides denticulata) et (Podocnemis cayennensis). 118 espèces de poissons ont été recensées sur la crique Arataï (1/4 des espèces connues en Guyane). Parmi elles, 9 sont endémiques de l'est de la Guyane et 6 du bassin de l'Approuague. La diversité de biotopes laisse supposer une entomofaune riche, cependant les données manquent. On a comptabilisé ici 1400 espèces de plantes. 9 espèces sont sur la liste de l’IUCN, notamment Virola surinamensis (EN) et Vouacapoua americana (CR). D’autres espèces ont été nommées grâce à des échantillons collectés dans la réserve: Inga nouraguencis Poncy, Rhodostemonodaphne revolutifolia Madriñan; Virola kwatae Sabatier, et


Recommended citation
BirdLife International (2019) Important Bird Areas factsheet: Nouragues. Downloaded from http://www.birdlife.org on 16/10/2019.