MQ007
Massif forestier entre Le Diamant et les Trois-Îlets


Country/territory: Martinique (to France)

IBA Criteria met: A1, A2 (2007)
For more information about IBA criteria please click here

Area: 6,619 ha

Protection status:


Site description
Ce site est localisé dans la partie sud-ouest de la Martinique, coté Mer Caraïbe. Il est composé d’un grand massif forestier d’environ 6600 ha. Le relief y est très accidenté, avec plus d’une vingtaine de mornes, collines d’altitude supérieure à 100 m, l’altitude maximum est étant de 478 m pour le Morne Larcher. De plus ce site comporte une façade maritime dans sa partie sud-ouest. Le climat y est un des plus secs de Martinique, une petite zone au niveau de la commune des Anses d’Arlet et du Diamant reçoit des précipitations annuelles inférieures à 1200 mm.

Key biodiversity
Environ 100 espèces d’oiseaux fréquentent le site. On y rencontre 12 des 18 espèces d’oiseaux à distribution restreinte présentes en Martinique, dont Icterus bonana (VU). Les autres sont Eulampis jugularis, Eulampis holosericeus, Orthorhyncus cristatus, Contopus latirostris, Myiarchus oberi, Cinclocerthia gutturalis, Margarops fuscus, Margarops fuscatus, Loxigilla noctis, Euphonia musica, et Saltator albicollis. La façade maritime est fréquentée par de nombreux oiseaux marins, puisque l’IBA MQ005, colonie et dortoir d’oiseaux marins se situe à proximité. Plusieurs points d’eau (mares et rivières) sont fréquentés très régulièrement par les oiseaux d’eau, comme les Ardéidés (Egretta thula, et Butorides virescens), et par Podilymbus podiceps, Oxyura dominica et Gallinula chloropus. Durant les deux périodes de migration et durant la saison d’hivernage, ces zones humides sont fréquentées par quelques anatidés migrateurs, Anas discors principalement. Quelques passereaux migrateurs (parulines et viréos) y font halte également. A noter qu’à la fin du XVIIIIième siècle, Ramphocinclus brachyurus (EN) était présent dans certaines forêts de Trois-Îlets, depuis il n’y a pas été revu.

Non-bird biodiversity: Parmi les végétaux, dans chaque type de végétation xéro à mésophile, certaines espèces sont très rares. Pour le milieu xérophyle, Tetrazygia angustifolia, localisée vers le Morne Baguidi, est connue uniquement sur cette station en Martinique. Dans le milieu xéro-mésophile, on observe 2 espèces localisées exclusivement sur le sommet de Morne Larcher: Ternstroemia pdeuncularis et Xylosma buxifolium; ainsi que sur le Morne Bigot de Hura crepitans, dont seulement 2 sites sont connus en Martinique. Pour le milieu mésophile, un petit arbre connu uniquement en Martinique et en Sainte Lucie, se situe seulement dans la forêt de la Bertrand. On peut y observer quelques reptiles. Parmi eux, on trouve 1 serpent endémique de la Martinique Bothrops lanceolatus; 1 lézard et 1 gecko, dont leur sous-espèce est endémique de la Martinique:Anolis roquet, et Sphaerodactylus vicenti, respectivement. Parmi les chauves-souris, au moins 5 espèces y sont localisées, dont une est endémique de la Caraïbe Brachyphylla cavernarum.


Recommended citation
BirdLife International (2019) Important Bird Areas factsheet: Massif forestier entre Le Diamant et les Trois-Îlets. Downloaded from http://www.birdlife.org on 12/12/2019.