NC012
Massif du Panié


Country/territory: New Caledonia (to France)

IBA Criteria met: A1, A2 (2012)
For more information about IBA criteria please click here

Area: 31,686 ha

Protection status:

Société Calédonienne d'Ornithologie
Most recent IBA monitoring assessment
Year of assessment Threat score (pressure) Condition score (state) Action score (response)
2013 high very unfavourable low
For more information about IBA monitoring please click here


Site description
Le massif du Panié est situé au nord de la Grande Terre et surplombe la côte est. Le Mont Panié (1629 m) est le point culminant de la Grande Terre. Situé au sud du massif, il se prolonge au nord par une arrête, longue d’une trentaine de kilomètres et traversant les monts Colnett (1512 m), Bouayonien (1404 m) et Ignambi (1311 m). Le versant est du massif plonge rapidement (sur moins de 5 km) et directement vers la mer. A l’ouest, s’ouvrent de belles vallées alimentant le fleuve Diahot et la rivière Ouaïème. C’est le plus grand massif forestier, d’un seul tenant, de la Grande Terre (plus de 30 000 ha). Les forêts denses sempervirentes de basse et moyenne altitude ainsi que celles de haute altitude dominées par Agathis montana (Dayu Biik en langue Némi) couvrent les parties supérieures du massif (à partir de 700 m). Plus bas on trouve successivement une zone de transition avec des savanes à Niaoulis (entre 300 et 700 m) puis des savanes à proprement parler et des zones anthropisées.

Key biodiversity
Le massif du Panié abrite 40 espèces terrestres et une espèce marine, le Pétrel de Tahiti (NT). On compte 24 espèces à répartition restreinte. On dénombre 17 des 19 espèces endémiques visibles sur la Grande Terre ainsi que 18 sous-espèces endémiques à la Nouvelle-Calédonie. Parmi ces dernières, on a observé plusieurs fois le rare Faucon pèlerin sur la zone et la seule aire véritablement localisée se trouve à proximité de l’IBA. Le massif accueille la seule population connue de Méliphage toulou du nord de la Grande Terre. On peut raisonnablement penser qu’il n’y a pas d’échanges avec la population du Sud et que ces deux populations sont donc peut-être génétiquement distinctes. De la même manière, le massif accueille une population de Perruches calédoniennes, plutôt rares au nord de la Grande Terre. La Perruche cornue est également présente mais en effectifs restreints. Le notou (Carpophage géant) et le pigeon vert (Ptilope vlouvlou) y sont abondants.

Non-bird biodiversity: La forêt de la réserve du Mont Panié est unique. Elle accueille par exemple 13 espèces de palmiers dont trois sont endémiques de ce massif. La formation végétale la plus spectaculaire est la vaste forêt de Kaoris de montagne (Agathis montana) endémique au massif qui s’étend du mont Panié mont Colnett. Les cas de micro-endémisme y sont également très importants aussi bien au sein des règnes animal (vertébrés et invertébrés dulçaquicoles) que végétal. Plusieurs études herpétologiques ont permis de découvrir plusieurs espèces de geckos Bavayia ornata et Bavayia validiclavis ou de scinques Caledoniscincus orestes, Lioscincus steindachneiri et Caledoniscincus aquilonius.


Recommended citation
BirdLife International (2019) Important Bird Areas factsheet: Massif du Panié. Downloaded from http://www.birdlife.org on 22/01/2019.