PF001
Manuae, Motu One et Maupihaa


Country/territory: French Polynesia

IBA Criteria met: A1, A2 (2007)
For more information about IBA criteria please click here

Area: 1,941 ha

Protection status:

Société d'Ornithologie de Polynésie (Manu)
Most recent IBA monitoring assessment
Year of assessment Threat score (pressure) Condition score (state) Action score (response)
2006 high not assessed low
For more information about IBA monitoring please click here


Site description
Le site se compose de la partie émergée de trois atolls coralliens, les plus occidentaux de l'archipel de la Société. Maupiha'a ou Mopelia (16°48'S; 153°57'W), est situé à 230 km à l'Ouest de Bora Bora. On accède au lagon par une passe. L'atoll héberge en permanence quelques dizaines d'habitants sur ses 492 ha de terres émergées. Manuae, encore appelé Scilly (16°32'S; 154°40'W) est situé à environ 60 km au nord-ouest de Mopelia. Il est constitué d'une couronne récifale de quelques mètres de hauteur et d'une vingtaine de kilomètres de diamètre comportant des passes non navigables et des motu qui ne représentent que 773 ha de terres émergées. Entre 1920 et 1925, la Compagnie française de Tahiti, propriétaire de Scilly (comme de Tupai) planta 57 000 cocotiers et en tira jusqu'à 70 tonnes de coprah par an. La cocoteraie n'est que partiellement exploitée. Motu One (15°49'S; 154°31'W) est l'île la plus septentrionale des Îles Sous-le-Vent. La superficie de ses terres émergées, les quatre motu qui cernent le récif, est de 380 ha environ. Son lagon est dépourvu de passe. L'atoll est un important site de reproduction des tortues vertes qui viennent pondre sur ses plages en automne. Le navigateur Otto Von Kotzebue baptisa le 26 mars 1824 Motu One du nom de Bellinghausen en l'honneur de ce naturaliste. Les atolls de ce site sont rattachés administrativement à la commune de Maupiti.

Key biodiversity
A1 espèces menacées d’extinction • Lori nonnette Vini peruviana (VU) - 1200 à 1300 individus. Appartient aussi à la catégorie A2 : endémique de la Société (ZOE 213) et des Tuamotu de l'ouest (ZOE 214) en Polynésie française; on le trouve aussi sur l'île de Aitutaki (s135) aux Îles Cook. • Courlis d'Alaska Numenius tahitiensis (VU) est un migrateur régulier Autres oiseaux : Ces atolls sont des sites de reproductions pour de nombreux oiseaux de mer : Phaéton à brins rouges Phaethon rubricauda (Maupiha'a, Motu One), Fou à pieds rouges Sula sula, Fous bruns Sula leucogaster, Fou masqué Sula dactylatra (Maupiha'a), Frégate du Pacifique Fregata minor, Frégate ariel fregata ariel, Sterne huppée Sterna bergii, Noddi brun Anous stolidus, Noddi noir Anous minutus, Gygis blanche, Gygis alba. Pluvier fauve Pluvialis fulva, Chevalier errant Tringa incana, Bécasseau Sanderling Calidris alba et Tournepierre à collier Arenaria interpres y séjournent également en saison d'hivernage.

Non-bird biodiversity: Ces atolls sont des sites de ponte important pour les tortues marines (Chelonia mydas) et le lagon de Scilly renferme encore un stock significatif d'huitres perlières (Pinctada margaritifera).


Recommended citation
BirdLife International (2021) Important Bird Areas factsheet: Manuae, Motu One et Maupihaa. Downloaded from http://www.birdlife.org on 18/01/2021.