NC024
Entre Table Unio et Farino


Country/territory: New Caledonia (to France)

IBA Criteria met: A1, A2 (2007)
For more information about IBA criteria please click here

Area: 20,573 ha

Protection status:

Société Calédonienne d'Ornithologie

Site description
Cette grande IBA est située au cœur de la chaîne centrale, entre la Foa et Bourail. Ses limites suivent assez bien le périmètre de l’ancienne Réserve spéciale de faune du col d’Amieu et Table Unio au nord et à l’est, et s’en écartent au sud et à l’ouest pour englober respectivement la zone de piémont ainsi que les versants est du Mé Adéo. L’IBA abrite les bassins versants des rivières Boghen et Moindou. Le sous-sol est essentiellement d’origine sédimentaire avec des schistes qui s’étendent sur l’ensemble de la zone à l’exception notable du Mé Adéo aux terrains péridotitiques qui favorisent le développement d’un maquis minier et de forêts à Araucarias sp. Partout ailleurs c’est une forêt sempervirente homogène qui domine. Conséquence des activités humaines, défrichements anciens et exploitation forestière, la forêt n’est pas présente partout et occupe principalement les vallées et les hauteurs. Plus on s’élève, plus ces forêts sont hautes et possèdent un sous-bois dense. La Table Unio domine cette IBA du haut de ses 1 006 m.

Key biodiversity
Cette IBA a fait l’objet d’une prospection assez intense de la part de plusieurs missions dont la plus récente a réalisé 100 points d’écoute. Avec une moyenne de 28,3 individus entendus par point, l’IBA présente l’un des meilleurs résultats, de toute la Grande Terre. Un total de 40 espèces terrestres natives y a été dénombré et même si aucune espèce marine n’y a été contactée on peut imaginer que le massif en héberge certainement. Parmi elles, 24 espèces sont à répartition restreinte dont 17 sont endémiques au territoire. La plupart (70,6 %) des espèces endémiques possèdent une fréquence d’occurrence en moyenne plus élevée que celle des autres sites. Enfin, on y compte 18 sous-espèces endémiques à la Nouvelle-Calédonie. A noter que des coqs (Gallus gallus), espèce introduite, ont par ailleurs été entendus sur la zone. La population de Cagou au sein de l’IBA, mise en évidence au cours des derniers inventaires (Chartendrault & Barré 2006)apparaît comme une des plus importantes du territoire avec 74 oiseaux entendus, malgré un protocole non spécifique de cette espèce et sous-estimant sans doute ses effectifs. Les études des services techniques de la Direction des ressources naturelles de la province Sud ont montré l’importance de ce site pour les deux espèces de Perruche, cornue et calédonienne, qui sont représentées toutes deux ici par plus de 1 % de la population mondiale de ces espèces. Les Columbidés sont aussi bien représentés, et en particulier, le Ptilope vlouvlou, dont la fréquence d’occurrence est ici la plus élevée du territoire. Dans cette IBA, les trois espèces appartenant à une famille et deux genres endémiques à la Nouvelle-Calédonie, c'est-à-dire respectivement le Cagou ainsi que la Perruche cornue et le pigeon vert, sont mieux représentées que partout ailleurs.


Recommended citation
BirdLife International (2019) Important Bird Areas factsheet: Entre Table Unio et Farino. Downloaded from http://www.birdlife.org on 23/09/2019.