PF026
Apataki, Arutua et Kaukura (Îles Palliser)


Country/territory: French Polynesia

IBA Criteria met: A1, A2, A4i (2007)
For more information about IBA criteria please click here

Area: 7,810 ha

Protection status:

Société d'Ornithologie de Polynésie (Manu)
Most recent IBA monitoring assessment
Year of assessment Threat score (pressure) Condition score (state) Action score (response)
2006 medium not assessed not assessed
For more information about IBA monitoring please click here


Site description
Ces trois atolls forment la commune de Arutua, ils sont aussi connus comme les îles Palliser. Arutua a été découvert par Roggeveen en 1722. De forme presque circulaire et avec un diamètre de 29 km, l’atoll de Arutua possède une passe pour des embarcations légères à l’entrée du village principal de Rautini. Le vaste lagon possède un îlot en son milieu et est parsemé de parcs à poissons et de fermes perlières. Apataki a été découvert par le navigateur hollandais Roggeveen en 1722. Deux passes navigables donnent accès au lagon : Tehere au nord-ouest et Pakaka au sud-ouest. Le village de Niutahi se situé à côté de la passe Pakaka où se situe le seul quai accessible. Kaukura a été découvert par Cook en 1773. De forme ovale, il s’allonge sur 45 km. Le lagon est peu profond et les terres émergées se trouvent essentiellement sur la partie Est de l’atoll, du Nord et au Sud. La côte Ouest ne comprend que des récifs, hormis 7 petits motu. La côte Est est coupée en deux par l’étroite passe de Faafe. Le village principal de Raitahiti se trouve au Nord de l’atoll. Depuis les années 1990, la perliculture a supplanté la coprahculture en tant qu’activité économique principale. La population vit aussi de la pêche. Le tourisme est très peu développé même si chacun des trois atolls est doté d’un aérodrome.

Key biodiversity
A1 espèces menacées d’extinction • Lori nonnette Vini peruviana (VU) - en 2006 on estimait qu'il y avait 1250 oiseaux à Apataki, 2500 à Arutua et 800 à Kaukura. Appartient aussi à la catégorie A2 et se rencontre dans la ZOE 213 et la ZOE 214. • Courlis d'Alaska Numenius tahitiensis (VU) - plus de 100 individus par atoll en période d'hivernage • Ptilope des Tuamotu Ptilinopus coralensis (NT) - assez commun. Appartient aussi à la catégorie A2 et se rencontre dans la ZOE 214. • A2 espèces possédant une aire de répartition restreinte • Rousserolle des Tuamotu Acrocephalus atyphus - assez commune (endémique de la ZOE 214). Autres oiseaux : • Espèces terrestres nicheuses : Aigrette sacrée Egretta sacra • Migrateurs réguliers : Pluvier fauve Pluvialis fulva, Chevalier errant Tringa incana • Oiseaux marins: Frégate du Pacifique Fregata minor, Fou brun Sula leucogaster, Fou à pieds rouges Sula sula, Sterne huppée Sterna bergii, Sterne à dos gris Sterna lunata, Noddi brun Anous stolidus, Noddi noir Anous minutus, Gygis blanche Gygis alba.

Non-bird biodiversity: La végétation de ces îles est typique des Tuamotu dominées aujourd'hui par les plantations de cocotiers mises en place au XIXème siècle qui ne laissent subsister la flore originelle que sur les marges océaniques.


Recommended citation
BirdLife International (2021) Important Bird Areas factsheet: Apataki, Arutua et Kaukura (Îles Palliser). Downloaded from http://www.birdlife.org on 25/01/2021.