GP005
Grand Cul-de-Sac Marin's eastern coastline


Year of compilation: 2007

Site description
Cette ZICO est une vaste zone de mangrove et de forêt marécageuse qui s’étend sur 15 kilomètres. Elle est délimitée au nord par le port de pêche de Port-Louis et au sud par le Pont de l’Alliance. Ce massif forestier est séparé en deux, coupé au milieu par le bourg de Vieux-Bourg. La superficie de la partie nord est de 1 675 ha, et celle de la partie sud est de 1 331 ha, soit un total de 3 006 ha. Il est bordé par la partie maritime du Grand Cul de Sac Marin dans sa partie ouest et par des prairies et des habitations dans sa partie est. Une proportion non négligeable est classée en Réserve Naturelle. On y trouve aussi trois marais herbacés (Lambi, Choisy et Vieux-Bourg).

Key biodiversity
On peut noter la présence de trois espèces au statut défavorable de conservation : la Grive à pieds jaunes Cichlherminia lherminieri (VU), peu commune sur cette zone, le Pic de la Guadeloupe Melanerpes herminieri (NT), environ 580 couples et le Pigeon à couronne blanche Patagioenas leucocephala (NT), rare et au statut de nicheur incertain. Il est à souligner que la Grive à pattes jaunes et le Pigeon à couronne blanche sont chassables en Guadeloupe et qu’aucun quota journalier ne s’impose à leur prélèvement. On trouve également 10 autres espèces à répartition restreinte : la Colombe à croissant Geotrygon mystacea, le Colibri falle-vert Eulampis holosericeus, le Colibri huppé Orthorhyncus cristatus, la Moucherolle gobe-mouches Contopus latirostris, le Trembleur brun Cinclocerthia ruficauda, le Moqueur corossol Margarops fuscatus, le Moqueur grivotte Margarops fusca, le Sporophile rougegorge Loxigilla noctis, le Saltator gros-bec Saltator albicollis et la Paruline caféiette Dendroica plumbea. En plus de ces espèces à répartition restreinte, on trouve une belle diversité de parulines migratrices (plus d’une dizaine d’espèces), parmi elles, la Paruline des ruisseaux Seiurus noveboracensis et la Paruline flamboyante Setophaga ruticilla sont relativement communes pendant la saison d’hivernage. Le Râle gris Rallus logirostris (ssp des Antilles), espèce relativement rare en Guadeloupe, est aussi présent dans le périmètre de l’ZICO (Anse Babin, îlet Macou).

Non-bird biodiversity: Présence d’au moins deux espèces de chauves-souris intéressantes: le Monophylle des Petites-Antilles Monophyllus plethodon (endémique des Petites-Antilles et disparu de Porto Rico), l’Ardops des Petites-Antilles Ardops nichollsi (la sous-espèce A. n. annectens est endémique de Guadeloupe).



Pressure/threats to key biodiversity
Une des menaces les plus importantes qui pèse sur cette ZICO est la destruction de la forêt marécageuse par les éleveurs de bétails et les agriculteurs. En effet, ceux-ci brûlent les arbres (Mangle médailles notamment) afin de transformer l’espace ainsi gagné en prairies pour le pâturage ou en culture de racines (ignames, madères). La destruction de la forêt est aussi due à l’urbanisation toujours plus forte (extension d’infrastructures aéroportuaires, axes routiers). On peut aussi rencontrer un problème de décharges « sauvages » dans la zone. Un projet de port en eau profonde a un temps été annoncé au sud de Port-Louis, il aurait gravement menacé une zone de mangrove et de forêt marécageuse vraiment exceptionnelle. La chasse, notamment de la Grive à pieds jaunes Cichlherminia lherminieri, en Grande-Terre est certainement un facteur limitant pour l’espèce. La présence de mammifères introduits induit une sévère prédation sur les œufs et les poussins de nombreuses espèces d’oiseaux. Le rat noir Rattus rattus, la Petite Mangouste indienne Herpestes auropunctatus et le Chat haret Felis catus sont les principaux prédateurs. Enfin, la pollution des eaux se déversant dans le Grand Cul-de-Sac Marin est aussi une sérieuse menace.

Conservation responses/actions for key biodiversity
Le Parc National de la Guadeloupe mène un suivi des oiseaux par le baguage dans la partie en Réserve Naturelle, notamment sur un layon près du Marais Lambi. L’association AMAZONA suit régulièrement et bague occasionnellement les oiseaux dans la partie nord de cette ZICO. Un baguage régulier des parulines hivernantes va être mis en place très prochainement.

Protected areas
Le sud de cette ZICO est classé en Réserve Naturelle par décret ministériel n°87-951 du 23 novembre 1987. Cette réserve est gérée par le Parc National de la Guadeloupe. Toute la zone est aussi classée en Forêt Domaniale du Littoral, en Réserve de Biosphère et en site Ramsar.

Habitat and land use
La plus grande partie de cette ZICO est occupée par la mangrove à Palétuvier rouge Rhizophora mangle et à Palétuvier noir Avicennia germinans, Palétuvier blanc Laguncularia racemosa, Palétuvier gris (Conocarpus erectus), par des « Etangs bois sec », par des fougeraies à Acrostichum sp., par des marais herbacés et la forêt marécageuse d’eau douce est, elle, dominée par le Mangle médaille Pterocarpus officinalis. Une zonation des formations et unités écologiques, suivant un gradient de salinité et d’hydromoprhie, est visible au niveau des canaux de Belle Plaine et de Perrin. Les prairies qui succèdent à la forêt marécageuse ne sont pas incluses dans le périmètre de l’ZICO.


Recommended citation
BirdLife International (2022) Important Bird Areas factsheet: Grand Cul-de-Sac Marin's eastern coastline. Downloaded from http://www.birdlife.org on 03/12/2022.