NC003
Île Walpole


Country/territory: New Caledonia (to France)

IBA Criteria met: A2, A4ii (2012)
For more information about IBA criteria please click here

Area: 205 ha

Protection status:

Société Calédonienne d'Ornithologie

Site description
Située à quelques 250 milles nautiques au sud-est de Maré, Walpole est l’île la plus orientale de la ride des Loyauté. C’est un bloc tabulaire de corail, récemment soulevé. Sa surface plane est entourée de falaises à la base desquelles on trouve un platier, formant une chaussée pour partie émergée. Le plateau culmine à 70 m et mesure 3 km de long sur 400 m dans sa plus grande largeur ; il est plus étroit en son milieu.

Key biodiversity
Les études ornithologiques conduites sur Walpole ont permis d’y identifier 15 espèces d’oiseaux marins et 10 espèces terrestres. Dix espèces marines s’y reproduisent de manière certaine, il s’agit des Frégates du Pacifique et ariel, des Phaétons à brins rouges et à brins jaunes, des Fous brun et à pieds rouges, des Noddis brun, noir et gris et de la Gygis blanche. Huit espèces terrestres dont le Ptilope de Grey s’y reproduisent possiblement. Sept espèces ne s’y reproduisent pas. Cinq d’entre elles sont marines, il s’agit des Pétrels à ailes noires, de Gould et de Cook, du Puffin du Pacifique et de la Sterne fuligineuse et les deux autres sont terrestres migratrices, il s’agit du Tournepierre à collier et du Pluvier fauve. Si l’identification incertaine, de l’aveu de l’auteur même (Rancurel 1973b), du Pétrel de Cook était confirmée, cela constituerait une donnée intéressante car il est peu vu en Nouvelle-Calédonie ; son aire de répartition pacifique, évitant la Mélanésie. Bien que leurs effectifs soient inférieurs aux seuils d’élection d’une IBA sur la base du critère A4, Walpole accueille un grand nombre de Frégates ariel et du Pacifique (leur ratio est variable selon la saison) ainsi que de Fous à pieds rouges. Par contre, l’île accueille plus de 1 % de la population mondiale de Fous bruns (270-800 couples). C’est aussi le seul site de Nouvelle-Calédonie où la Gygis blanche se reproduit de manière certaine et importante (plus de 80 couples (Sirgouant 1994)) et où le Phaéton à brins jaunes a été observé nicheur.

Non-bird biodiversity: (Renevier & Cherrier 1991) ont identifié une espèce de Rhagodia sp., végétal inconnu ailleurs. Des fouilles archéologiques ont également mis à jour la présence de fossiles d’une tortue à cornes (Melolania sp.) également présents sur la Grande Terre et sur l’île de Lord Howe (Nouvelle-Zealande).


Recommended citation
BirdLife International (2021) Important Bird Areas factsheet: Île Walpole. Downloaded from http://www.birdlife.org on 18/01/2021.